Porte sur le toit

04 janvier 2014

Bonne année 2014 à toutes et tous.

 

Posté par inulation à 19:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]


06 décembre 2013

François Bonneau et moi-même vase-communiquons ce vendredi 6 sécembre 2013. Un plaisir.

Pour moi vase-communiquer avec l'autre consiste à s'infiltrer l'un l'autre par le truchement de l'écriture, de la peinture, de la photographie ou de la musqiue, alors je remercie chaleureusement François Bonneau de m'avoir donné à nouveau l'occasion de faire que se correpondent nos travaux respectifs: textes, photos et encres. Merci François.

Vous pourrez découvrir, en symétrie, l'étonnant cliché de François Bonneau, accompagné de mon texte, sur son excellent blog L'irrégulier, à l'adresse suivante : http://irregulier.blogspot.fr

Je vous présente ici le texte de François Bonneau qui vient s'entretenir avec trois de mes encres, dans une tension musculaire admirable.

"Cavale sur un fil, avec le cou plié, tendu vers l’intérieur. Aérodynamique, comme un insecte aigu, cavale. Et prends de la hauteur d’un talon arrondi, T’enlève et te déplie comme une ombrelle chauffée, Mèche de perceuse pour paroi disparue, cavale, épaules tranchantes Et ventre engoncé, un genou qui s’enfonce et l’autre qui se dresse". François Bonneau

photo3

photo1

photo_2

Posté par inulation à 00:14 - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 décembre 2013

LIste des participants aux vases-communiquants de ce vendredi 5 décembre 2013

Et pour les découvreurs des Vases Communicants : 
- C'est, chaque premier vendredi du mois, un échange de textes, voire d'images ou de sons, entre deux sites/blogs volontaires, idée lancée initialement par Tiers Livre et Scriptopolis. 
- Ce sont des rendez-vous qui s’opèrent notamment grâce au groupe Facebook des vases communicants, dont Brigitte Célérier est l'âme. Alors merci. (Elle administre aussi le blog qui, mensuellement, regroupe tous les participants. ) Merci aussi à Pierre Ménard qui scoop-it les échanges.
Pour ce prmier du vendredi de décembre je vase-communique avec François Bonneau.Qui me fait l'honneur de me recevoir L'Irrégulier.
Cécile Benoist http://litteraturesauvage.wordpress.com/ et Marianne Desroziers http://mariannedesroziers.blogspot.fr/
Danielle Masson http://jetonslencre.blogspot.fr/ et François Morey http://vudubalcon.blogspot.fr/
Camille Philibert-Rossignol http://camillephi.blogspot.fr/ et Chris Simon http://www.ebookbychrisimon.com/apps/blog/
Marilyn Gé http://www.expression-exception.fr/vases-communicants-vaseco2.html et Myriam Oh http://blogmaestitia.xawaxx.org/
Amel Zmerli http://surletoit.canalblog.com/ et François Bonneau http://irregulier.blogspot.fr/
Franck Queyraud http://flaneriequotidienne.wordpress.com/ et Eve de Laudec http://www.evedelaudec.fr/
Jessica Maisonneuve http://gadinsetboutsdeficelles.blogspot.fr/p/les-vases-communicants.html et Zéo Zigzags http://artobazz.eklablog.com/
Anh_Mat http://lesnuitsechouees.blogspot.fr/ et A http://les-saignees.blogspot.fr/
François Bon http://www.tierslivre.net et Arnaud Maïsetti http://www.arnaudmaisetti.net/spip
Ana NB http://sauvageana.blogspot.fr et Louise Imagine http://ilpleuvrademain.com/category/vases-communicants/
Christine Zottele http://est-ce-en-ciel.blogspot.fr/ et Philippe Aigrain http://www.atelierdebricolage.net/
Anna Jouy http://jouyanna.ch/ et Christopher Sélac http://christopherselac.com/
Françoise Gérard http://www.le-vent-qui-souffle.fr/ et Giovanni Merloni http://leportraitinconscient.com/
Hélènablue http://helenablue.hautetfort.com/ et Dominique Hasselmann http://hadominique75.wordpress.com/
Christine Jeanney http://christinejeanney.net/ et Piero Cohen-Hadria http://www.pendantleweekend.net/
Marlen Sauvage http://lesateliersdudeluge.wordpress.com/ et Philippe Castelneau http://philippe-castelneau.com/
Mathilde Roux http://www.mathildero et Julien Boutonnier http://julienboutonnier-peut-etre.blogspot.fr/
Gwen Denieul http://embrasure.wordpress.com/ et Michel Brosseau http://www.xn--chatperch-p1a2i.net/spip/
Anne-Charlotte Chéron http://accheron-enmarges.blogspot.fr/ et Brigitte Célérier http://brigetoun.blogspot.fr
Publié il y a 4 weeks ago par brigitte celerier

Posté par inulation à 23:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 décembre 2013

La porte sur le toit s'ouvre à nouveau.

Après deux années d'inactivité. Quelques uns ont poussé la Porte sur le toit. Et je m'en réjouis.

Posté par inulation à 20:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 novembre 2011

Michel deguy, Relation d'incertitude

 

"l'espérance se voue au préférable. il n'y a pas d'autre échappée que : la musique des sphères, la poésie des langues, la beauté des icônes, l'étude des bibliothèques, la rigueur des démonstrations, la candeur des bien-aimés, la sainteté des ascètes, le désintérêt des bienveillants" (Michel Deguy, "Relation d'incertitude", préface à "donnant donnant", poèmes 1960-1980, gallimard, coll. poésie, 2006, p.19).


Posté par inulation à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :



16 novembre 2011

Le regard lézardé, j'entrevois une lumière qui ne dort pas. Pourtant ce ne sont pas les néons de la ville. Ville qui se tient debout à toute heure du jour et de la nuit. Pour combien de temps? Il est à se demander si son futur ne sera pas aussi friable qu'une lamelle de verre. Dans le rétroviseur, nous en sommes à regarder l'envers de la vie ou la vie prise au revers et ce qui se soustrait dans l'angle mort. La vie tient sur une note crochetée. Et cette note il faut la tenir du mieux que l'on peut.

Posté par inulation à 17:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 novembre 2011

Paroles dérobées à l'infime pulsation, à la faible épaisseur de l'âme. Vertige du coeur. Silence émacié. Pierre focale tombant raide sur la nuque. De vieilles voix s'égouttent en filet de sueur. L'angoisse râpe notre doublure. Le temps et ses aboiements qui cognent contre la vitre. Laisse-moi m'égayer dans le peu d'heures qui me sont imparties. Laisse-moi destiner ma force et ma faiblesse à ce peu de lueur que j'aperçois derrière la colline bleutée.

Posté par inulation à 09:29 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

04 novembre 2011

Vases communicants de novembre

Chaque premier vendredi du mois, un grand nombre d'auteurs-blogueurs, auto-répartis en binômes, publient chacun un texte chez un autre blogueur, permettant ainsi de créer une nouvelle circulation entre les écrits et photos.

"Ne pas écrire pour, mais écrire chez l’autre" est à l'initiative de Tiers livre et Scriptopolis. Merci également à Brigitte Célérier, qui nous permet de ne rien manquer des autres échanges de ce mois-ci.

J'ai le grand plaisir d'accueillir sur le toit, un texte et une photo de François Bonneau (http://urbietorbi.canalblog.com/ et http://irregulier.blogspot.com/) :

"Souffles clairs, vifs et nus, emplis de foules : cinq voix montent.

L’air perd sa transparence, vives voix, voix sans raison.

Cinq voix montent, note stable. On y découvre des virages, et des accidents d’où se relève, indemne, l’unisson. Mailles mêlées, une à une par chacune : tisser, sans pour autant recouvrir, surtout pas, tisser pour tendre des courtes échelles, l’une après l’autre viser l’altitude, sans trop savoir laquelle et qu’importe, viser juste en aveugles sonores, amplitude, puis passer des relais, que rien ne s’arrête et que continuent à naître des foules denses, stables, entremêlées, peut-être inutiles, foules de rameurs et de ballerines, cinq voix s’élèvent plutôt que rien." François Bonneau

 

tuyaux2(1) Copyright : François Bonneau

De même, vous pourrez découvrir ma contribution aux vases communicants sur le blog de François Bonneau : http://irregulier.blogspot.com/).


 

Je vous livre la liste de tous ceux qui vasent-communiquent ce mois-ci :

 Guillaume Vissac http://www.fuirestunepulsion.net et Quentin http://valetudinaire.net/

 Louise Imagine http://louiseimagine.me/#fd0/wordpress et François Bon http://www.tierslivre.net/

 Camille Philibert-Rossignol http://camillephi.blogspot.com/ et Florence Noël http://pantarei.hautetfort.com/

 Danièle Masson http://jetonslencre.blogspot.com/ et Timor Rocks http://www.ernestotimor.com/irregular/

 Amel Zmerli http://surletoit.canalblog.com/ et François Bonneau http://irregulier.blogspot.com/

 Maryse Hache http://www.semenoir.typepad.fr et Fiona Reverdy http://www.fionareverdy.com/

 Franck Queyraud http://flaneriequotidienne.wordpress.com/ et Piero Cohen-Hadria http://www.pendantleweekend.net/

 Juliette Mézenc http://motmaquis.net/spip.php?rubrique5 et Brigitte Célérier http://brigetoun.blogspot.com

 Justine Neubach http://justineneubach.fr et Éric Dubois http://www.ericdubois.net/

 Christine Zottele http://etsansciel.eklablog.com/ et Christophe Grossi http://kwakizbak.over-blog.com/

 Isabelle Pariente-Butterlin http://www.auxbordsdesmondes.fr/ et Samuel Dixneuf http://samdixneuf.wordpress.com/

Josée Marcotte http://www.outre-songe.com/ et Michel Brosseau http://www.àchatperché.net/spip/

Christophe Sanchez http://www.fut-il.net/ et Nicolas Bleusher http://nicolasbleusher.wordpress.com/

Anne Savelli http://fenetresopenspace.blogspot.com/ et Xavier Fisselier http://xavierfisselier.wordpress.com/

G. Balland http://presquevoix.canalblog.com/ et Dominique Hasselmann http://doha75.wordpress.com/

 Ana nb http://sauvageana.blogspot.com/ et Céline Renoux http://lafilledesastres.wordpress.com/

 Urbain trop urbain http://www.urbain-trop-urbain.fr/ et Microtokyo http://www.microtokyo.org/

 Jeanne http://www.babelibellus.fr/ et Pierre Ménard http://liminaire.fr/

Julien Pauthe http://julienpauthe.tumblr.com/ et Jean-Baptiste Monat http://lhommesansreseaux.hautetfort.com/

L'autre-je http://lautreje.blogspot.com/ et Jacques Bon http://cafcom.free

David Pontille http://www.scriptopolis.fr/ et Philippe Gargov http://www.pop-up-urbain.com/

J.W. Chan http://2yeux.blog.lemonde.fr/ et Danielle Grekoff http://dangrek.blog.lemonde.fr

J.W. Chan bis http://2yeux.blog.lemonde.fr/ et Wanatoctoumi http://wanagramme.blog.lemonde.fr/



Posté par inulation à 14:57 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

21 octobre 2011

Tournent les jours

dans la blancheur de l'air.

La langue s'éveille avec le froissement

des nuages inquiets de leur voyage.

L'ombre déposée sur tes yeux

danse avec la brume à l'entour.

Tes pensées sécrètent de la chaux-vive.

J'ai déplié mon coeur

à côté de tes joues.

Ta peau et le pain tendre.

Le monde avance avec ses points de suture.

Posté par inulation à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 octobre 2011

Je glisse sur le marche-pied du monde. Je tente d'entendre plus loin que ce qui se présente, plus loin que les seules apparences qui opèrent par le bouche-trou du réel. Je me protège des images qui nous mordent la peau. De ces images cannibales qui se nourrissent du sang de l'Autre. Des heures, j’observe se mouvoir ce mouvoir. Cette agitation des peuples. Ce qui est inouï ne peut être vu. Pourtant l'inouï se produit ici et là sans que cela ne nous soit vraiment offert ou confié. Il faut demander à l'archer aux yeux bandés ce qu'il attrape par la pointe de ses flêches. C'est de cet ordre-là : tirer l'existence hors la confusion d'exister. Je me demande si cela est posssible. Je me demande.

Posté par inulation à 22:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]



Fin »