02 février 2011

Giacometti et Annette

Devant le tremblé de la feuille, le visage exquis s'ovale, se met à tourner autour du pinceau...des centaines de traits tourbillonnent au-dessus de la toile. Emerge le buste d'Annette. Une pure présence. Un spectre. Plus le travail du pinceau s'énerve sur les orbites, sur l'arête du nez, sur les sourcils,... telle une manie, plus Annette se fait présente...Ainsi procède Giacometti lorsqu'il peint Annette, sa femme, son modèle qu'il ne quitte pas des yeux dans l'obscurité de l'atelier. Tout semble, cette présence, advenir ou venir d'un... [Lire la suite]
Posté par inulation à 04:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :