17 novembre 2011

Michel deguy, Relation d'incertitude

  "l'espérance se voue au préférable. il n'y a pas d'autre échappée que : la musique des sphères, la poésie des langues, la beauté des icônes, l'étude des bibliothèques, la rigueur des démonstrations, la candeur des bien-aimés, la sainteté des ascètes, le désintérêt des bienveillants" (Michel Deguy, "Relation d'incertitude", préface à "donnant donnant", poèmes 1960-1980, gallimard, coll. poésie, 2006, p.19).
Posté par inulation à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

16 novembre 2011

Le regard lézardé, j'entrevois une lumière qui ne dort pas. Pourtant ce ne sont pas les néons de la ville. Ville qui se tient debout à toute heure du jour et de la nuit. Pour combien de temps? Il est à se demander si son futur ne sera pas aussi friable qu'une lamelle de verre. Dans le rétroviseur, nous en sommes à regarder l'envers de la vie ou la vie prise au revers et ce qui se soustrait dans l'angle mort. La vie tient sur une note crochetée. Et cette note il faut la tenir du mieux que l'on peut.
Posté par inulation à 17:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 novembre 2011

Paroles dérobées à l'infime pulsation, à la faible épaisseur de l'âme. Vertige du coeur. Silence émacié. Pierre focale tombant raide sur la nuque. De vieilles voix s'égouttent en filet de sueur. L'angoisse râpe notre doublure. Le temps et ses aboiements qui cognent contre la vitre. Laisse-moi m'égayer dans le peu d'heures qui me sont imparties. Laisse-moi destiner ma force et ma faiblesse à ce peu de lueur que j'aperçois derrière la colline bleutée.
Posté par inulation à 09:29 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
04 novembre 2011

Vases communicants de novembre

Chaque premier vendredi du mois, un grand nombre d'auteurs-blogueurs, auto-répartis en binômes, publient chacun un texte chez un autre blogueur, permettant ainsi de créer une nouvelle circulation entre les écrits et photos. "Ne pas écrire pour, mais écrire chez l’autre" est à l'initiative de Tiers livre et Scriptopolis. Merci également à Brigitte Célérier, qui nous permet de ne rien manquer des autres échanges de ce mois-ci. J'ai le grand plaisir d'accueillir sur le toit, un texte et une photo de François Bonneau... [Lire la suite]
Posté par inulation à 14:57 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :