Nous aimons ces moments où nous frôlons le silence, où nous le caressons. Même dans nous bavardages à bâtons rompus, nous draguons ces lieux inédits où l'ouïe s'autorise d'un nouveau son. Un morceau de ciel jeté au coin de la table nous transporte et transpose dans un bleu où l'un vient se percher sur le verbe de l'autre. On circule tout près de cet endroit. Un endroit où la mer serait encore reine. On circule tout près de sa propre vie. Tellement près que cela donne le vertige. Ce regard-là est plus fort que la chute. Il porte des provision en soi. Des provisions de  douceur, de chaleur qui nous font subsister au-de là des gelées du coeur.