26 août 2011

  La nuit des arbres est une invitation à la forêt où les mots sont distribués dans une dispersion d’arbres à la détrempe sur le papier mouillé et ruisselant du ciel :des arbres gardés par leurs pairs, laissant espace tout pudique pour ne pas se féconder par frondaison, cette distance ménagée fait qu’ils se développent à leur aise sans se toucher ni gêner l’extension de leur feuillage qui s’ouvre en parasol parapluie clairsemé comme une fine chevelure pour recevoir les rayons filtrés les gouttes qui rebondissent sur leurs... [Lire la suite]
Posté par inulation à 23:36 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

26 août 2011

Lettre de Nicolas de Staël à René Char

  Cher René,          Pensé à toi ce matin. Si tu envisages de donner ta pièce à Vilar* au moment propice pour le TNP, pense sérieusement à la possibilité de faire gueuler certains acteurs en scandant. N’oublie pas les Grecs. Cela me fait faire du souci, ton passage à la rampe dans cet endroit. Pense à l’idée de chœur scandant, mâchant tes mots. Pense aux places à quatre sous où les voix parviennent à peine, là.          Le chœur parlé n’est pas... [Lire la suite]
Posté par inulation à 23:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 août 2011

Dans les plis de la photo je vois affleurer un sourire d'un autre monde. Je découvre ce sourire d'avant les convenances. Sourire d'une innocence gagnée sur les vissicitudes du chemin. Tu vas tu viens dans l'animation de cet archer aveugle qui te conduit sur des sentes improbables et furieuses. Je suis chacun de tes mouvements dans la complicité de ta confiance. Je te retrouve à chaque fois dans une émotion augmentée de joie. L'émotion soulève des mots inédits audibles par une troisième oreille qui serait greffée au coeur.
Posté par inulation à 22:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]