Christian Bobin dans "Présence pure" :

" Je me sens si pauvre à vivre ainsi dans la vie élémentaire des cristaux, des buées de film muet : poursuites, morts, amours, faims, soifs, assaillli par la grêle du piano d'accompagnement, comme basculant indéfiniment dans le vide, désorienté, pris dans une balle de neige ardente."

Ils étaient nombreux ce matin à rendre une dernier hommage à celle qui joua avec Visconti dans Rocco et ses frères. La grande Annie Girardot.